Auteur·rices

( | A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Ayant terminé en 1982 sa formation de comédien au Cégep de Saint-Hyacinthe, Martin Faucher signe sa première mise en scène en 1988 avec son collage de l’œuvre de Réjean Ducharme, À quelle heure on meurt? Il signe depuis plus de quarante mises en scène d’œuvres issues tant du répertoire classique que du répertoire contemporain, notamment pour des textes de Sarah Berthiaume, Carole Fréch

Originaire de l’Abitibi, virginie fauve vit et travaille à Montréal. Littéraire volage, elle butine; en poésie et en prose, en revue et en fanzine, parfois sous forme d’événements ou de performances. Elle s’intéresse à l’histoire littéraire des femmes, à l’édition indépendante et aux arts imprimés. Elle est titulaire d’une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal.

Maxime Fecteau est essayiste et traducteur. Fervent lecteur d’œuvres littéraires non romanesques, il étudie par ailleurs l’essai personnel et le nature writing dans la littérature américaine.

 
© Cédric Trahan

Jean-François Filion, après une maîtrise en sociologie de l’Université Laval, obtient un doctorat en philosophie de l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Professeur associé au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal, il est également l’auteur d’une étude consacrée à Hegel, publiée aux Presses de l’Université Laval en 2006.

Louise-Hélène Filion effectue un stage postdoctoral au département de langues et littératures germaniques de l’Université du Michigan à Ann Arbor; elle enseigne également au sein du Residential College de la même institution.

Écrivaine et artiste, Stéphanie Filion a fait paraître trois recueils de poésie aux éditions du Lézard amoureux, Jeanne forever (2018, avec Valérie Forgues), 

Laurent Filliettaz est un des membres de l'école genevoise d'analyse du discours et il a participé aux développements récents de l'approche modulaire initiée par Eddy Roulet.

Suzanne Foisy est cofondatrice du laboratoire de recherche en esthétique au département de philosophie et des arts de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Isabelle Forest est poète, romancière et praticienne en arts littéraires. Elle a conceptualisé et dirigé de nombreux projets. Son écriture et son implication en littérature ont été récompensées par plusieurs prix (Piché, Félix-Leclerc, Radio-Canada, Félix-Antoine-Savard, Institut Canadien de Québec, Jean-Noël-Pontbriand).

© Jean Forest

© Michel Depatie

Danielle Forget, dans le prolongement d'une carrière dans la recherche et l'enseignement universitaire, se consacre au roman et à la poésie.

Valérie Forgues est écrivaine et éditrice au Lézard amoureux.

Professeure retraitée de l'Université du Québec à Rimouski, Frances Fortier s'intéresse, d'un point de vue théorique et analytique, à la question de l'autorité et de la transmission narratives. 

Andrée Fortin est professeure au Département de sociologie de l’Université Laval. Ses travaux portent sur les liens entre la culture, l’espace et l’identité dans la postmodernité. Elle est l’auteure, entre autres, de Nouveaux territoires de l’art (Nota bene, 2000) et, avec Carole Després et Geneviève Vachon, de La banlieue revisitée (Nota bene, 2002).

Danielle Fournier est poète, romancière et essayiste. Autrice d’une œuvre aussi riche que variée, elle a remporté le prix Alain-Grandbois et un prix du Gouverneur général du Canada, catégorie poésie. Elle est membre de l’Académie des lettres du Québec.

Rosemarie Fournier-Guillemette est doctorante en études littéraires à l'UQAM, sous la direction de Lori Saint-Martin. Elle a examiné, dans le cadre de son mémoire, le travail du traducteur pour la traduction du Black English en français chez trois auteures noires américaines: Zora Neale Hurston, Alice Walker et Sapphire.

Docteur en philosophie en cotutelle à l’École normale supérieure de Lyon et à l’Université Laval, Pierre-Alexandre Fradet a mené des recherches postdoctorales sur la philosophie québécoise à l’Université de Montréal. Il a publié plusieurs livres, dont Philosopher à travers le cinéma québécois et Derrida-Bergson. Sur l’immédiateté (Hermann) et Une vie sans bon sens.

Madeleine Frédéric enseigne les littératures françaises et francophones contemporaines à l'Université libre de Bruxelles. 

Michel Freitag (1935-2009), philosophe, sociologue et professeur émérite à l'Université du Québec à Montréal, est le fondateur de la «sociologie dialectique». 

Née à Québec en 1954, Christiane Frenette est poète, romancière et nouvelliste. Elle enseigne également la littérature au Cégep de Lévis-Lauzon.