Auteur·rices

( | A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Olivier Bourque habite Montréal. Ses textes ont été publiés dans diverses revues littéraires. Il a fait paraître trois recueils de poésie: La matérialité des mouvements (Écrits des Forges), Le temps malhabile et Sommeils (Triptyque). 

François Boutin Dufresne est économiste en finance et en affaires internationales.

Félix-Antoine Boutin est diplômé en interprétation de l’École nationale de théâtre de Montréal. À sa sortie de l’École en 2012, il fonde la compagnie Création dans la chambre pour laquelle il écrit et met en scène des spectacles se démarquant par la qualité de leur signature plastique et la force du langage symbolique utilisé.

Rachel Bouvet est professeure agrégée au Département d'études littéraires et au programme de doctorat en sémiologie de l'Université du Québec à Montréal. Spécialiste du fantastique, de l'exotisme et des théories de la lecture, elle a publié un essai intitulé Étranges récits, étranges lectures.

Emmanuel Bove (1898-1945) est un auteur français. Héritier ironique de René de Chateaubriand et d’Adolphe de Constant, contemporain admiratif de Giraudoux et de Proust, précurseur moderne de Sarraute et de Robbe-Grillet, il représente un jalon essentiel de l’histoire du roman, ce qu’on appelle aussi un incontournable.

Anne Boyer est poète et essayiste. Elle est née et a grandi au Kansas. Depuis 2011, elle est professeure à l’Institut d’art de Kansas City. Elle vit à Kansas City. Son plus récent livre, The Undying (2019), a obtenu le prix Pulitzer de l’essai en 2020.

© DR

© Danielle Giguère

© Random House Canada

André Brochu a enseigné les littératures québécoise et française à l’Université de Montréal, de 1963 à 1997. Au cours de sa carrière d’écrivain, il a pratiqué différents genres: la poésie (L’inconcevable; Je t’aime, je t’écris), le roman (La vie aux trousses), le récit (La Croix du Nord), la critique littéraire (Anne Hébert.

Nicole Brossard est poète, romancière et essayiste. Elle a publié une trentaine de livres et compte parmi les chefs de file d'une génération qui a renouvelé la poésie québécoise dans les années 1970. Elle a cofondé en 1965 la revue littéraire La Barre du jour et, en 1976, le journal féministe Les Têtes de pioche.

Marc André Brouillette est professeur au Département d’études françaises de l’Université Concordia (Montréal). Outre ses travaux sur la représentation de l’espace et du paysage dans la poésie contemporaine, il s’intéresse aux croisements entre les arts visuels et la littérature ainsi qu’à la présence des textes littéraires dans l’espace public.

Simon Brousseau vit à Montréal et enseigne la littérature au collège Jean-de-Brébeuf. Il a écrit Les fins heureuses (2018, prix Adrienne-Choquette 2019) et Synapses (2016, finaliste au Grand Prix du livre de Montréal 2016). 

Originaire de Montréal, Julie Bruck vit aujourd’hui à San Francisco. Elle est l’auteure de The Woman Downstairs (poésie, Brick Books, 1993, A. M. Klein Award for Poetry) et de The End of Travel (poésie, Brick Books, 1999).

Marcel Burger enseigne l'analyse du discours et les théories de la communication à la Faculté des Lettres de l'Université de Lausanne et à l'Institut de Journalisme et Communication de l'Université de Neuchâtel (Suisse). Ses travaux portent principalement sur la construction de l'identité dans les genres d'opinion de la communication médiatique : débat, entretien, éditorial et chronique.

Pages