Auteur·rices

( | A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Pierre Petitclair est né à Saint-Augustin (Portneuf). Après avoir fréquenté l'école lancastrienne de Joseph-François Perrault, Pierre Petitclair fait des études au Petit Séminaire de Québec, puis gagne sa vie dans des greffes de Québec. Poète, musicien et dramaturge, il fait publier des textes et des partitions dans des périodiques et dans des livres.

Sheila Petty est professeure d'études cinématographiques et doyenne des Arts visuels à l'Université de Regina.

Lucie Picard détient un doctorat de l’Université de Bologne (Italie). Ses travaux portent principalement sur la poésie québécoise, mais également sur le théâtre. Elle a collaboré à plusieurs revues comme L’Annuaire théâtral, Cahiers francophones d’Europe centre-orientale, Francofonia et Présence francophone.

Maude Pilon est née en 1983, autour de Montréal. Elle vit en Montérégie. Elle possède une formation en arts interdisciplinaires de l’Université Concordia, une autre en ethnologie de l’Université Laval, et elle poursuit actuellement des études littéraires à l’UQAM.

Auteure de plusieurs livres, Marie-Christine Pioffet, professeure à l’Université York (Toronto), est spécialiste des textes de la Nouvelle-France et de la littérature française du XVIIe siècle. 

Lorraine Piroux est Associate Professor à l’Université de Rutgers (New Jersey). Spécialiste de littérature française du XVIIIsiècle, elle est l’auteure de Le livre en trompe l'œil ou le jeu de la dédicace. Montaigne, Scarron, Diderot (Éditions Kimé, 1998).

Romancière, essayiste et journaliste, Simone Piuze est également metteure en scène et auteure de nombreuses pièces de théâtre et de scénarios pour la télévision et le cinéma. Elle s’est méritée à deux reprises le Prix Molson de journalisme en loisirs pour ses chroniques publiées dans La Presse.

Patrick Poirier a dirigé le magazine culturel Spirale de 2006 à 2014. Il est présentement directeur général des Presses de l'Université de Montréal. 

Si Poirier est titulaire d'une maîtrise en études littéraires au profil création et concentration de deuxième cycle en études féministes à l’UQAM. Iel travaille comme pigiste littéraire et s'occupe d'animaux.

 

Marie Hélène Poitras est née en 1975. Elle a d'abord vécu à Aylmer et à Saint-Jean-sur-Richelieu avant de s'installer à Montréal.

Jean-Noël Pontbriand est professeur associé à l’Université Laval depuis cinq ans. Il a enseigné dans des établissements publics et privés, et ce, à tous les niveaux, pendant cinquante-cinq ans, dont trente-cinq en création littéraire à l’Université Laval.

Pierre Popovic est professeur à l'Université de Montréal. 

Honoré de plusieurs prix et distinctions, John R. Porter a été directeur général du Musée national des beaux-arts du Québec (1993-2008) avant d’y oeuvrer à titre de commissaire du projet d’agrandissement qui a mené à l’achèvement du pavillon Pierre Lassonde.

 

Carole Potvin enseigne la littérature au Cégep Gérald-Godin à Montréal. En 2004, elle obtient son doctorat de l’Université McGill pour une thèse consacrée à la correspondance échangée entre Sartre et Beauvoir durant la Seconde Guerre mondiale. 
 

Catherine Poulin est née et a grandi à Québec, a étudié la littérature à Trois-Rivières et vit à Montréal depuis plusieurs années. ENTOMOGRAPHIE est son troisième livre de poésie, il fut précédé de Nos attentats domiciles (Hexagone, 2015) et de Tailler les mammifères (Le Sabord, 2014), suite poétique qui a remporté le prix Piché de poésie en 2014.

Professeur au Département de français de l'Université d'Ottawa, Maxime Prévost s'intéresse à la littérature romantique (Rictus romantiques.

Cécile Prévost-Thomas, docteure en sociologie, est membre associé au groupe de recherche Jazz, chanson et musiques populaires actuelles (JCMP) de l’Observatoire musical français (OMF) de l’Université de Paris IV-Sorbonne.

Avant tout photographe et vidéaste, Lucas Prud'homme-Rheault est aussi détenteur d’une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal.

L’artiste montréalais Jacob Pyne (@cumpug) explore les thèmes de l’identité sexuelle, des relations et du sexe anonyme d’un point de vue queer. Ses scènes, intimes et chargées d’érotisme, sont inspirées de ses expériences et désirs personnels.

Stephen J. Pyne est professeur d'histoire de l'environnement à la Faculté des sciences de la vie de l'université d'État de l'Arizona.

Pages