Maisons fauves

Goldberg, Éléonore, Maisons fauves, Éditions Triptyque, Collection générale, 2019, 334 p.
Prix : 
26,95 $
ISBN : 
978-2-89801-026-2
Dans ce livre exploratoire de la mémoire où s’entrecroisent fiction et souvenirs, Macha, début trentaine, raconte les lieux qu’elle a habités et traversés depuis son enfance : des grandes maisons de Vineuil et de Kinshasa, en passant par l’appartement de Brazzaville, celui tout petit de Paris, la gentilhommière normande, jusqu’à la maison hantée d’Orléans et la cage de Verdun, on découvre avec elle les plages, la vie d’expatriée, la pauvreté, la peinture, le racisme et l’antisémitisme, le rejet à l’école, les premiers émois et les premiers effrois, la faim, le manque. 
 
L’alternance des souvenirs et des plans des maisons dessinés par l’auteure donnent une vie, un corps à chaque endroit. Les croquis, faisant office de cartes, contiennent des anecdotes manuscrites faisant écho au texte.
 
Comment chacun de ces lieux a-t-il modelé le corps et l’imaginaire de Macha?
 
Avec son écriture épurée et lisse, Éléonore Goldberg laisse toute la place à la description, et au mystère.

 

Disponible en format papier et numérique dans toutes les bonnes librairies près de chez vous.