Le peuple et l'opium

Lévesque, Nicolas, Le peuple et l'opium, Éditions Nota bene, Philosophie continentale, 2015, 147 p.
Prix : 
20,95 $
ISBN : 
978-2-89518-503-1

 

Arrivé à l'âge de 40 ans, Nicolas Lévesque commence à tomber en morceaux, mais il porte ses fragments à l'écrit, se regroupe et tente d'incarner quelque chose comme un penseur québécois. Marx, Nietzsche et Freud buvant ensemble une pale ale et renouvelant le discours sur la dépendance et l'indépendance? Ce serait une manière de présenter ce traité inclassable sur l'art du devenir à l'heure de la pharmaconomie. Entre l'opium et le peuple, entre l'anesthésie et la cruauté, entre l'économie et le vivant, il existe une aire de jeu possible, essentielle, à installer, à protéger, à réinventer. Sous la plume fluide de l'essayiste, la « représentation » retrouve son sens philosophique, artistique et politique, et le réel, sa résistance.