Ceci est mon corps

V. Smith, Michael, Ceci est mon corps, Éditions Triptyque, Queer, 2019, 294 p.
Prix : 
25,95 $
ISBN : 
978-2-89801-023-1

Ceci est mon corps relate l’éducation sentimentale d’un jeune garçon homosexuel issu d’un milieu socioéconomique défavorisé de l’Est ontarien. Le texte traverse les frontières de genre (littéraire et sexuel), d’orientation sexuelle, de langue, de race et de classe en proposant d’analyser la décomposition d’une famille et la recomposition d’une autre, la chosen family queer qui permettra au personnage de s’épanouir de manière saine et authentique. Maniant les théories queer et le genderfuck, abordant la honte, la dépression, la maladie, la solitude et le sexe compulsif, Michael V. Smith crée, avec Ceci est mon corps, une œuvre complexe, écrite dans une langue accessible permettant à un vaste lectorat d’entrer en relation avec son histoire, racontée sans fard, afin d’y trouver quelque chose comme une forme queer d’humanité, construite à partir de la vulnérabilité la plus totale.

*

« Je me suis souvent promis, au fil des ans, de tempérer mon ardeur pour le sexe en public, le sexe anonyme, les petites vites, le sexe ailleurs que dans un lit, mais à mesure que passaient les semaines solitaires, ma détermination finissait par chanceler. J’avais l’impression que tout le monde sauf moi avait percé le code secret gay puisque j’étais incapable de convaincre qui que ce soit de me fréquenter. Le sexe en public me permettait de trouver un réconfort physique et d’oublier les soirées en solitaire. »

 

Disponible en format papier et numérique dans toutes les bonnes librairies près de chez vous à compter du 2 octobre 2019.