Philosophie continentale

Éditions Nota bene

L'expression « philosophie continentale » est parfois utilisée par les penseurs de tradition anglo-saxonne pour désigner l'autre philosophie occidentale, c'est-à-dire celle issue principalement de l'Allemagne et de la France. N'est-il pas intéressant de voir que la philosophie continentale peut être relancée, dans un sens positif, affirmatif, depuis le contexte culturel singulier du Québec? Cette collection entend exprimer la reconnaissance et le prolongement d'une communauté de pensée large et plurielle qui relie d'un fil invisible les héritages de la phénoménologie, de l'herméneutique, de l'existentialisme, du structuralisme, de l'école de Francfort, de la psychanalyse, de la déconstruction, de la philosophie féministe et des nouveaux réalismes. 

Collection dirigée par Pierre-Alexandre Fradet. 

Hébert, Robert, Derniers tabous, Éditions Nota bene, Philosophie continentale, 2015, 150 p.
Lévesque, Nicolas; Mavrikakis, Catherine, Ce que dit l'écorce, Éditions Nota bene, Philosophie continentale, 2014, 170 p.

Pages