Auteurs

A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | V | W | X

Né à Montréal en 1912, Hector de Saint-Denys Garneau est mort à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier en 1943.

Richard Saint-Gelais est professeur au Département des littératures de l'Université Laval. Il est spécialiste du nouveau roman, du roman policier et de la science-fiction. Ses travaux s'inscrivent dans le champ des théories de la fiction et de la lecture.

Christian Saint-Germain est professeur titulaire au Département de philosophie de l'UQAM. Il est l'auteur de Écrire sur la nuit blanche.

Denis Saint-Jacques est professeur émérite de l’Université Laval où il dirige l’équipe de recherche sur La vie culturelle au Québec. Il est membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

Lori Saint-Martin est écrivaine, traductrice et professeure au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal. Avec Paul Gagné, elle a traduit en français plus de soixante essais et romans canadiens-anglais et a remporté le prix du Gouverneur général en 2000 et en 2007.

Élise Salaün enseigne la littérature québécoise à l'Université de Sherbrooke et au collège Middlebury, au Vermont. Avec Pierre Hébert, elle a publié Censure et littérature au Québec. Des vieux couvents au plaisir de vivre (Fides, 2004. Prix Gabrielle-Roy).

Chercheur autonome, Duncan Sanderson étudie depuis une quinzaine d’années le design et l’introduction de nouvelles technologies dans les organismes communautaires et, notamment, dans le monde médical.

Sylvano Santini est professeur au Département d'études littéraires de l'UQAM et chercheur régulier au Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (Figura). Il dirige le magazine culturel Spirale depuis 2014. 

 

Pierre Savard (1936-1998), longtemps professeur à l’Université d’Ottawa, est un historien qui a marqué sa génération. Réputé pour sa pensée claire et pour sa rigueur scientifique, il a ouvert de nombreuses voies à l’histoire canadienne-française et québécoise.
 
 

Chantal Savoie est professeure au Département d'études littéraires de l’Université du Québec à Montréal et directrice du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ). Ses travaux portent sur l’histoire littéraire et culturelle des femmes, les pratiques culturelles de grande consommation et la chanson à succès.

Chloé Savoie-Bernard est née à Montréal, où elle poursuit un doctorat en littérature. Elle a publié Royaume scotch tape en 2015. Des femmes savantes est son premier recueil de nouvelles.

Gwenn Scheppler est chargé de cours au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l'Université de Montréal. 

Karin Schwerdtner est professeure agrégée à l'Université Western Ontario, où elle enseigne en études françaises. Sa recherche porte essentiellement sur la littérature contemporaine, mais elle s'intéresse également à l'autocommentaire littéraire ainsi qu'aux notions de désordre et de risque liées à l'écriture. 

Josias Semujanga est professeur titulaire à l’Université de Montréal où il enseigne la littérature africaine francophone et la théorie littéraire. Entre autres ouvrages sur le roman francophone et le drame rwandais, il a publié Origins of the Rwandan Genocide (2003), et  Dynamique des genres dans le roman africain. Éléments de poétique transculturelle (1999).

Sherry Simon teaches at Concordia University.

Noëlle Sorin est professeure de didactique du français au département des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Son principal domaine de recherche est la didactique de la littérature pour la jeunesse où elle explore particulièrement la lecture/écriture littéraire.

Gaétan Soucy est un romancier reconnu pour la profondeur et l'inventivité de son langage.

Myriam Suchet est maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, où elle dirige le Centre d'études québécoises depuis sa création en 2012. Ancienne élève de l'École normale supérieure de Lyon, agrégée de lettres modernes, elle a mené une thèse de littérature comparée et de traductologie entre les universités Lille 3 (France) et Concordia (Montréal).

Simone Suchet a vécu au Québec de 1977 à 1984 où elle a travaillé comme enseignante, traductrice, journaliste et critique de cinéma. Elle a coécrit Le documentaire passe au direct (VLB éditeur, 2003). 

Détentrice d’un doctorat en études littéraires, Katri Suhonen travaille au Département d’études françaises de l’Université Concordia à Montréal. Auparavant, elle a occupé le poste de maître de conférences à l’Université de Tampere (Finlande). Ses domaines de spécialité sont la littérature québécoise, l’analyse textuelle et la didactique du français