Auteur·e·s

( | A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Catherine Morency a pratiqué le journalisme et la critique littéraire avant de se tourner vers la création et l'étude des textes. Elle a publié des recueils de poèmes (Les impulsions orphelines, Sans Ouranos) et des essais, dont le plus récent, Poétique de l'émergence et des commencements, se penche sur la question des premiers écrits.

Jean Morency est professeur au Département d’études françaises de l’Université de Moncton. Son principal champ de recherche est la question de l’américanité de la littérature québécoise, à laquelle il a consacré un ouvrage intitulé Le mythe américain dans les fictions d'Amérique.

Joanne Morency vit en Gaspésie. Elle a publié cinq titres aux éditions Triptyque.  Sa prose poétique Miettes de moi lui a valu à Paris en 2010 un Prix du premier recueil dans la francophonie.

Caroline Moreno a étudié les arts plastiques, l'art dramatique et l'enseignement du français. Elle se passionne pour la photographie et l'écriture. Après quatre romans, dont Au non-plaisir de vous revoir publié chez Lanctôt Éditeur, Sans cérémonie est son cinquième livre.

Christian Morin est conseiller pédagogique au Cégep de Sainte-Foy où il a également enseigné la littérature au département de français. Avec Lucie-Marie Magnan, il est l’auteur de Lectures du postmodernisme dans le roman québécois (Nuit blanche, 1997) et de 100 pièces du théâtre québécois qu’il faut lire et voir (Nota bene, 2002).

Lucie K. Morisset, historienne d'architecture, est professeure au Département d'études urbaines et touristiques de l'Université du Québec à Montréal, chercheure au Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions, chercheure associée à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain et membre de l'Institut du patrimoine (UQAM).

Philippe Mottet enseigne la littérature au Cégep Garneau (Québec) depuis 1997. En 2006, il a cofondé le Centre Aude pour l'étude de la nouvelle (CAEN).

Pages