Auteur·e·s

( | A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Marie-Frédérique Desbiens a collaboré à des éditions critiques sur l’histoire et les écrits des Patriotes. Elle a également prononcé plusieurs communications au Québec et en Europe sur ces questions ainsi que sur le roman historique.

Louise Deschênes est née en 1957 à Québec. Romancière et poète, elle travaille comme bibliothécaire à la Bibliothèque nationale du Québec. Elle s’intéresse particulièrement au roman intimiste et à la poésie narrative.

Carole Després est professeure à l'École d'architecture de l'Université Laval.

Romancière et nouvelliste, Lynn Diamond est l’auteure de quatre livres, parus aux Éditions Triptyque, tous bien reçus par la critique : Nous avons l'âge de la terre (1994), Le passé sous nos pas (1999), traduit en anglais sous le titre The Past at Our Feet (Guernica Editions, 2004), Le corps de mon frère (2002), finaliste au Prix

Patrick Dieudonné, historien d'architecture, est maître de conférences à l'Institut de Géoarchitecture de l'Université de Bretagne Occidentale et chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain.

Thierry Dimanche a publié plusieurs livres de poésie, dont la trilogie « Mes encycliques désaxées » : À ceux qui sont dans la tribulation (2004), De l’absinthe au thé vert (2005) et D’où que la parole théâtre (2007), parus à l’Hexagone. Mycologue et herboriste compulsif, il croit aux vertus rédemptrices du thé vert et de la poésie.

Michel Dion est professeur titulaire à la Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke. Il est titulaire de la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC.

Robert Dion est professeur au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur la dimension référentielle des fictions québécoises et françaises contemporaines.

Nathalie Dolbec est professeure agrégée au Département de langues, littératures et cultures de l’Université de Windsor (Ontario), où elle enseigne la littérature et la culture francophones du Canada. Ses travaux de recherche portent sur le discours descriptif chez les écrivains du XIXe au XXIe siècles, tant au Canada qu’en France.

Nicoletta Dolce enseigne au Département de littératures et de langues modernes de l’Université de Montréal. Elle partage sa vie entre la littérature et la danse. 

Docteur en philosophie, agrégé et titulaire d'une habilitation à diriger des recherches (France), Thomas Dommange enseigne au Cégep Édouard-Montpetit. Il a publié notamment, chez Vrin, Instruments de résurrection.

© Aline Carrier

Peter Dorrington est directeur adjoint de l'Institut français (Université de Regina), l'institution postsecondaire francophone de la Saskatchewan, où il assure également la direction du Centre canadien de recherche sur les francophonies en milieu minoritaire.

Patrick Doucet est professeur de psychologie au cégep Marie-Victorin. Il a fait paraître en 2007 La Tentation du Monde ou Le voyage à sac à dos sous toutes ses coutures, un récit autobiographique, et en 2010, aux éditions Triptyque, Foucault et les extraterrestres.

Jean-François Dowd habite depuis l'enfance un village montérégien à quelques kilomètres de la frontière américaine. Il a publié des poèmes et des carnets, notamment La note du triangle aux Éditions du Noroît. Il enseigne dans un collège de Montréal.

Benoit Doyon-Gosselin est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et milieux minoritaires et professeur agrégé au Département d'études françaises de l'Université de Moncton depuis 2014. De 2007 à 2014, il était professeur au Département des littératures de l'Université Laval.

Bachelière en histoire de l'art de l'Université du Québec à Montréal, Sophie Drouin rédige actuellement, au Département de lettres et communications de l'Université de Sherbrooke, un mémoire de maîtrise sur l'édition et la contre-culture au Québec.

Née à Montréal, Kelly Norah Drukker a grandi dans la région des Laurentides. Ce premier recueil de poèmes, Small Fires (McGill-Queen’s University Press, 2016), a remporté le A.M. Klein Prize for Poetry et le Concordia University First Book Prize. Il a également été finaliste au Grand Prix du livre de Montréal (2016).

Sophie Dubois est doctorante au Département des littératures de langue française de l'Université de Montréal. 

Docteur en philosophie, Olivier Ducharme est l’auteur de Michel Henry et le problème de la communauté. Pour une communauté d’habitus (L’Harmattan, 2013), d’Une vie sans bon sens. Regard philosophique sur Pierre Perrault (avec Pierre-Alexandre Fradet, Nota bene, 2016), de Todd Haynes : cinéaste queer.

Pages