Auteur·e·s

( | A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Patricia Clermont a complété un doctorat en communication à l'Université de Montréal. Elle est chercheure indépendante.

Militant à la fois radical et pragmatique, Paul Cliche est un pilier du mouvement populaire et de la gauche au Québec depuis les années 1960. Journaliste politique à La Presse puis au Devoir il est au premier rang pour observer la Révolution pas-si-tranquille.

© Gerrit Dogger

Martin Cloutier est titulaire d'une maîtrise en théologie. Il a écrit un mémoire ayant pour titre: «Est-il permis de gagner des hommes (à la vérité)? Lecture de Kierkegaard en regard de la communication d'existence».

Spécialiste en histoire littéraire et en épistémologie, Terry Cochran est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Twilight of the Literary (Harvard University Press, 2001) et De Samson à Mohammed Atta. Foi, savoir et sacrifice humain (Fides, 2007). Il est professeur titulaire au Département de littérature comparée de l'Université de Montréal.

© Gabor Szilasi

Bruno Cornellier est professeur adjoint au Département d'anglais de l'Université de Winnipeg, où il enseigne les études culturelles. Ses recherches portent sur la négociation des rapports de pouvoir à caractère racial qui saturent la production culturelle née du peuplement colonial. 

Louis Cornellier est chroniqueur au journal Le Devoir et professeur de français, langue et littérature au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. 

André Corten est professeur de science politique à l’Université du Québec à Montréal où il anime le Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL).

Formé en composition, Benoît Côté est docteur en musique. On a entendu ses œuvres au Québec et à l’étranger, particulièrement au théâtre. Il a publié un essai, Propositions de clarté (Nota bene, 2017), finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général ainsi qu’un premier roman, Récolter la tempête (Triptyque, 2018).
 
 

Depuis 1987, Gérald Côté enseigne l'histoire du jazz, du blues et du rock ainsi que l'initiation aux musiques du monde dans diverses universités du Québec. Il a publié plusieurs essais dont Les 101 blues du Québec et Processus de création et musique populaire, ainsi que de nombreux articles et a donné des conférences en Roumanie, au Brésil et en Afrique.

Johanne Alice Côté est née en 1960 à Rochester, dans le New Hampshire.

Directeur général du Cégep régional de Lanaudière, Marcel Côté a été professeur de philosophie et chargé de cours à la Faculté de philosophie de l'Université Laval pendant de nombreuses années. Il a à son actif plusieurs publications, notamment sur la rhétorique. Un de ses mémoires de maîtrise et sa thèse de doctorat traitent de la théorie de l'argumentation de Chaïm Perelman.

Poète et artiste visuel, Michel Côté a publié ses recueils et ses livres d'artiste aux Éditions Roselin, à l'URDLA (France), aux Éditions du Noroît et aux Éditions Triptyque (Au commencement la lumière, 2001 ; Le privilège de la rive, 2004 ; Jouer dans l'être, 2007 ; L'intranquille gravité, 2010; Depuis, tout a grandi, co

Nicole Côté est traductrice et professeure à l’Université de Sherbrooke. On lui doit entre autres la traduction du recueil de poésie Les petites fleurs de Madame de Montespan de Jane Urquhart (Triptyque, 2000).

Né en 1986 en Montérégie, Nicolas Coutlée est titulaire d’une maîtrise en traductologie de l’Université Concordia et habite aujourd’hui à Montréal. Les carnets du demi sous-sol est son premier roman.

Pages