Auteurs

A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | V | W | X

Docteure ès lettres, Fabienne Claire Caland apporte son expertise en mythologie : elle a publié une soixantaine d’articles scientifiques, codirigé deux collectifs et collabore régulièrement à Vie des arts. Elle se sert de la mythologie comme d’une boussole, étudiant tantôt la mutation féroce du concept d’humanité qui ravage l’Occident (En diabolie, VLB, 2008), tantôt la mutati

Micheline Cambron est professeure au Département des littératures de langue française de l'Université de Montréal.

 

Sylvain Campeau est poète, critique d’art et essayiste.
 

Stéphane Castonguay est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire environnementale du Québec, et membre du Centre interuniversitaire d'études québécoises (CIEQ) à l'Université du Québec à Trois-Rivières. 

Romaine Cauque vit à Montréal, où elle pille des conversations d'autobus pour fabriquer des romans. 

 

Crédit photo : Laura Lacoste.

Karine Cellard est professeure au Cégep de l’Outaouais. Elle s’est mérité le prix des doyens des études supérieures au Québec en 2009.

Jennifer Centeno détient une maîtrise en communication publique de l'Université Laval et poursuit actuellement un doctorat en relations industrielles.

Ellen Chapco est professeure titulaire au département de français à l'Université de Victoria (Colombie Britannique), et ancienne directrice du Humanities Research Institute à l'Université de Regina (Saskatchewan).

Nelson Charest enseigne la littérature à l’Université d’Ottawa. Il fréquente la poésie depuis plusieurs années. Les icônes démodées est son premier recueil. Il a collaboré à la revue Contre-jour et a publié un essai intitulé Vaisseau, le grand poème (Nota bene, 2008).
 

Auteur d’une quarantaine de recueils, François Charron a reçu de nombreux prix, dont le prix Émile-Nelligan pour son recueil Blessures (1979), ainsi que le prix Canada-Belgique pour l’ensemble de son œuvre (1982).

Daniel Chartier est professeur de littérature au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, et chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890) est un homme politique, avocat, écrivain et professeur québécois.

Olivier Clain est professeur au département de sociologie de l'Université Laval. 

Patricia Clermont a complété un doctorat en communication à l'Université de Montréal. Elle est chercheure indépendante.

Spécialiste en histoire littéraire et en épistémologie, Terry Cochran est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Twilight of the Literary (Harvard University Press, 2001) et De Samson à Mohammed Atta. Foi, savoir et sacrifice humain (Fides, 2007). Il est professeur titulaire au Département de littérature comparée de l'Université de Montréal.

Bruno Cornellier est professeur adjoint au Département d'anglais de l'Université de Winnipeg, où il enseigne les études culturelles. Ses recherches portent sur la négociation des rapports de pouvoir à caractère racial qui saturent la production culturelle née du peuplement colonial. 

Louis Cornellier est chroniqueur au journal Le Devoir et professeur de français, langue et littérature au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. 

André Corten est professeur de science politique à l’Université du Québec à Montréal où il anime le Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL).

Benoît Côté est compositeur et docteur en musique. On a entendu ses œuvres au Québec et à l’étranger, particulièrement au théâtre. Il signe, avec Propositions de clarté, son premier livre.

Depuis 1987, Gérald Côté enseigne l'histoire du jazz, du blues et du rock ainsi que l'initiation aux musiques du monde dans diverses universités du Québec. Il a publié plusieurs essais dont Les 101 blues du Québec et Processus de création et musique populaire, ainsi que de nombreux articles et a donné des conférences en Roumanie, au Brésil et en Afrique.

Directeur général du Cégep régional de Lanaudière, Marcel Côté a été professeur de philosophie et chargé de cours à la Faculté de philosophie de l'Université Laval pendant de nombreuses années. Il a à son actif plusieurs publications, notamment sur la rhétorique. Un de ses mémoires de maîtrise et sa thèse de doctorat traitent de la théorie de l'argumentation de Chaïm Perelman.

Nicole Côté est professeure au département de français de l'Université de Regina.