Auteur·e·s

A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y
Marc Babin est né à Annecy, en France. Avant et après des études en littérature française, il a écrit. Il vit actuellement à Montréal.

Normand Baillargeon enseigne les Fondements de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal. Il a publié de nombreux ouvrages et articles consacrés à l’éducation, au politique et à la littérature. Il publie régulièrement dans la presse alternative québécoise des articles portant sur l’actualité.

Véritable passionné de chanson et de musique pop, Richard Baillargeon a longtemps été libraire avant de lancer une revue dédiée à la mémoire des artistes populaires québécois: Les rendez-vous de la SARMA. Il a animé plusieurs émissions de radio sur la musique, dont «Fleur de vinyle» sur les ondes de CKRL (Québec).

Barnett R. Rubin est l’un des plus grands spécialistes de l’Afghanistan. Professeur à l’Université de New York et membre du Center on International Cooperation, où il dirige le projet Reconstruction of Afghanistan, il est également membre du prestigieux Council on Foreign Relations.

Mireille Barrière est professeure associée à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Elle a remporté le prix Opus 2002 pour son ouvrage L’opéra français de Montréal, 1893-1896. L’étonnant histoire d’un succès éphémère.

Professeur émérite au Département d’anthropologie de l’Université de Montréal, Pierre Beaucage y a enseigné de 1970 jusqu'à sa retraite en 2002. Ses recherches, en Amérique Centrale et au Mexique, portent sur l'anthropologie économique et la problématique du développement ainsi que l'ethnohistoire et l'écologie.

Titulaire d’un doctorat en études littéraires de l’Université de Sherbrooke, dont les recherches lui ont valu le Prix de la meilleure thèse 2011 « Lettres et Sciences humaines et sociales », Mélanie Beauchemin s’intéresse à la marginalité des figures féminines dans la littérature.

Cécile Beaudet est professeure titulaire au Département des lettres et communication de l'Université de Sherbrooke.

Gérard Beaudet est urbaniste émérite et professeur titulaire à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal.

Marie-Andrée Beaudet est professeure au Département des littératures de l’Université Laval.

Pierre Beaudet est professeur à la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa. Il est un spécialiste reconnu en développement international et en mondialisation (altermondialisme). Il est aussi l'éditeur des Nouveaux Cahiers du socialisme. 

Réjean Beaudouin est professeur de littérature québécoise à l'Université de Colombie-Britannique, à Vancouver.

Docteur en philosophie, Jacques Beaudry enseigne la littérature à l’Université de Sherbrooke. Il est l’auteur de plusieurs essais qui lui ont valu diverses récompenses, dont le prix Victor-Barbeau décerné par l’Académie des lettres du Québec. Il mène depuis de nombreuses années une réflexion particulièrement sensible aux écrivains morts prématurément.

Venant d’abord du théâtre comme comédien et metteur en scène, Jean Beaudry s’est surtout fait connaître par ses réalisations cinématographiques: Jacques et Novembre (1984) et Les matins infidèles (1989) (coréalisateur : François Bouvier), Le cri de la nuit (1995), etc.

Étienne Beaulieu est écrivain et dirige les éditions Nota bene. Membre fondateur des cahiers littéraires Contre-jour, il enseigne la littérature au Cégep de Drummondville. 

Jean-Marc Beausoleil a été journaliste pour des magazines et des quotidiens. Il est maintenant professeur de français et délégué syndical au cégep John-Abbott. Il a enseigné en Haïti. Il a également animé des soirées de poésie.

Stefania Becheanu est plasticienne sonore. Née en Roumanie, elle vit en France. Son travail explore différents thèmes comme ceux de l’identité, du voyage, de l’introspection, de la communication. Le paysage sonore fait partie intégrante de ses recherches et de ses projets.

Mylène Bédard est professeure au Département des littératures de l'Université Laval et chercheure au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

Luc Bégin est professeur titulaire à la Faculté de philosophie de l'Université Laval, à Québec, et directeur de l'Institut d'éthique appliquée (IDÉA) de cette université depuis 2004. Ses travaux les plus récents portent sur l'éthique professionnelle, l'éthique publique et l'éthique organisationnelle.

David Bélanger poursuit un doctorat en études littéraires à l'Université du Québec à Montréal, sous la direction de Jean-François Chassay. Sa thèse porte sur le traitement de la littérature, et plus particulièrement du romancier fictif, dans le roman québécois contemporain (CRSH).

Marise Belletête est étudiante au doctorat en lettres de l’Université du Québec à Rimouski. Dans son projet de thèse, elle s’intéresse à l’univers des contes qui s'immisce dans la production romanesque contemporaine. L'haleine de la Carabosse est son premier roman.

Mylène Benoit a d’abord étudié en enseignement du théâtre et travaillé dans ce domaine. Par la suite, elle a complété une maîtrise en études littéraires (UQÀM) et enseigne maintenant cette matière au Collège de Saint-Jérôme. Les jours qui penchent est son premier roman.

Successivement parachutiste dans l’armée de métier, pilote d’hélicoptère professionnel puis docteur en criminologie dans le domaine carcéral et enseignant à l’université, Philippe Bensimon est l’auteur d’une vingtaine d’articles dans diverses revues scientifiques internationales et de deux essais: Les faux en peinture (2000) et Pénis sans visage.

Cassie Bérard détient un doctorat en études littéraires de l'Université Laval. Elle a occupé le poste de directrice éditoriale de la revue Le Crachoir de Flaubert et enseigné la création littéraire au Département des littératures de l'Université Laval de 2011 à 2014.

Patrick Bergeron est professeur de littérature à l’Université du Nouveau-Brunswick. Ses recherches portent sur la littérature décadente, la modernité viennoise, le roman d’entre-deux-guerres et les voix singulières du roman féminin. Il est l’auteur de Nécrophilie.

Serge Bergeron est professeur au Cégep de Sainte-Foy.

Geneviève Bernard Barbeau est professeure au Département de lettres et communication sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Frédérique Bernier est l'auteure de La voix et l'os. Imaginaire de l'ascèse chez Saint-Denys Garneau et Samuel Beckett (PUM, 2010) et des Essais de Jacques Brault. De seuils en effacements (Fides, 2004). Elle a participé au comité de rédaction des cahiers littéraires Contre-jour et enseigne la littérature au Cégep de Saint-Laurent. 

Professeur de littérature française au Département de lettres et communication sociale de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Marc André Bernier a été président de la Société internationale d'étude du dix-huitième siècle (2011-2015) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en rhétorique (2004-2014).

Pages