Auteurs

A | B | C | D | É | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | V | W | X
Marc Babin est né à Annecy, en France. Avant et après des études en littérature française, il a écrit. Il vit actuellement à Montréal.

Normand Baillargeon enseigne les Fondements de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal. Il a publié de nombreux ouvrages et articles consacrés à l’éducation, au politique et à la littérature. Il publie régulièrement dans la presse alternative québécoise des articles portant sur l’actualité.

Véritable passionné de chanson et de musique pop, Richard Baillargeon a longtemps été libraire avant de lancer une revue dédiée à la mémoire des artistes populaires québécois: Les rendez-vous de la SARMA. Il a animé plusieurs émissions de radio sur la musique, dont «Fleur de vinyle» sur les ondes de CKRL (Québec).

Barnett R. Rubin est l’un des plus grands spécialistes de l’Afghanistan. Professeur à l’Université de New York et membre du Center on International Cooperation, où il dirige le projet Reconstruction of Afghanistan, il est également membre du prestigieux Council on Foreign Relations.

Professeur émérite au Département d’anthropologie de l’Université de Montréal, Pierre Beaucage y a enseigné de 1970 jusqu'à sa retraite en 2002. Ses recherches, en Amérique Centrale et au Mexique, portent sur l'anthropologie économique et la problématique du développement ainsi que l'ethnohistoire et l'écologie.

Cécile Beaudet est professeure titulaire au Département des lettres et communication de l'Université de Sherbrooke.

Gérard Beaudet est urbaniste émérite et professeur titulaire à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal.

Marie-Andrée Beaudet est professeure au Département des littératures de l’Université Laval.

Pierre Beaudet est professeur à la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa. Il est un spécialiste reconnu en développement international et en mondialisation (altermondialisme). Il est aussi l'éditeur des Nouveaux Cahiers du socialisme. 

Réjean Beaudouin est professeur de littérature québécoise à l'Université de Colombie-Britannique, à Vancouver.

Docteur en philosophie, Jacques Beaudry enseigne la littérature à l’Université de Sherbrooke. Il est l’auteur de plusieurs essais qui lui ont valu diverses récompenses, dont le prix Victor-Barbeau décerné par l’Académie des lettres du Québec. Il mène depuis de nombreuses années une réflexion particulièrement sensible aux écrivains morts prématurément.

Étienne Beaulieu est écrivain et dirige les éditions Nota bene. Membre fondateur des cahiers littéraires Contre-jour, il enseigne la littérature au Cégep de Drummondville. 

Stefania Becheanu est plasticienne sonore. Née en Roumanie, elle vit en France. Son travail explore différents thèmes comme ceux de l’identité, du voyage, de l’introspection, de la communication. Le paysage sonore fait partie intégrante de ses recherches et de ses projets.

Mylène Bédard est professeure au Département des littératures de l'Université Laval et chercheure au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

Luc Bégin est professeur titulaire à la Faculté de philosophie de l'Université Laval, à Québec, et directeur de l'Institut d'éthique appliquée (IDÉA) de cette université depuis 2004. Ses travaux les plus récents portent sur l'éthique professionnelle, l'éthique publique et l'éthique organisationnelle.

David Bélanger poursuit un doctorat en études littéraires à l'Université du Québec à Montréal, sous la direction de Jean-François Chassay. Sa thèse porte sur le traitement de la littérature, et plus particulièrement du romancier fictif, dans le roman québécois contemporain (CRSH).

Cassie Bérard détient un doctorat en études littéraires de l'Université Laval. Elle a occupé le poste de directrice éditoriale de la revue Le Crachoir de Flaubert et enseigné la création littéraire au Département des littératures de l'Université Laval de 2011 à 2014.

Patrick Bergeron est professeur de littérature à l’Université du Nouveau-Brunswick. Ses recherches portent sur la littérature décadente, la modernité viennoise, le roman d’entre-deux-guerres et les voix singulières du roman féminin. Il est l’auteur de Nécrophilie.

Serge Bergeron est professeur au Cégep de Sainte-Foy.

Geneviève Bernard Barbeau est professeure au Département de lettres et communication sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Frédérique Bernier est l'auteure de La voix et l'os. Imaginaire de l'ascèse chez Saint-Denys Garneau et Samuel Beckett (PUM, 2010) et des Essais de Jacques Brault. De seuils en effacements (Fides, 2004). Elle a participé au comité de rédaction des cahiers littéraires Contre-jour et enseigne la littérature au Cégep de Saint-Laurent. 

Professeur de littérature française au Département de lettres et communication sociale de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Marc André Bernier a été président de la Société internationale d'étude du dix-huitième siècle (2011-2015) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en rhétorique (2004-2014).

Sarah Bernier vit lentement. Elle tente comme elle le peut de fonder un monde où chacun inventera à son gré les formes de son existence. L'incédé est son unique livre.

Étudiante à la maîtrise en études françaises, Stéphanie Bernier est assistante de recherche au Groupe d'études sur le livre au Québec (GRÉLQ) de l'Université de Sherbrooke. Elle a été coorganisatrice du colloque étudiant du GRÉLQ Le livre et l'artiste, qui s'est déroulé en février 2011 à l'Université de Sherbrooke.

Hector Berthelot (1842-1895), journaliste, caricaturiste, chroniqueur et romancier, a fondé de nombreux journaux humoristiques, dont Le Canard, dans lequel il donna vie au personnage de Baptiste Ladébauche, et Le Vrai Canard, où parut en feuilleton le roman Les mystères de Montréal.

Jean-Pierre Bertrand enseigne la littérature des XIXe et XXe siècles et la sociologie de la littérature à l'Université de Liège. Il est directeur du Centre d'études québécoises de l'Université de Liège et a codirigé avec François Hébert un ouvrage consacré à L'universel Miron (Nota bene, 2007). 

Jocelyne Bisaillon est professeure en révision professionnelle au Département de langues, linguistique et traduction de l'Université Laval de Québec. Elle est également chercheure du Groupe Rédiger du Centre interdisciplinaire de recherche sur les activités langagières (CIRAL).

Maxime Blanchard est professeur de langue et littérature françaises à la City University of New York. Il est l’auteur de S’engager : l’intellectuel dans l’œuvre d’André Malraux, publié chez Artois Presses Université.

Alain Boillat est professeur à la section d'histoire et esthétique du cinéma de l'Université de Lausanne. 

Antoine Boisclair enseigne la littérature au Collège Jean-de-Brébeuf. Il a publié aux éditions Fides une étude intitulée L'École du regard. Poésie et peinture chez Saint-Denys Garneau, Roland Giguère et Robert Melançon (Prix Gabrielle-Roy, 2009).

Isabelle Boisclair est professeure titulaire en études littéraires et culturelles à l'Université de Sherbrooke. Ses recherches portent principalement sur les représentations de l'identité sexe/genre et de la sexualité dans les textes littéraires.

 

Fervent lecteur des « petits » et des « oubliés », Luc Bonenfant poursuit des recherches sur le poème en prose et les genres brefs dans les littératures française et québécoise.

Historien et sociologue, Gérard Bouchard est professeur au département des Sciences humaines de l'Université du Québec à Chicoutimi. Directeur du Projet BALSAC, il est également titulaire d'une Chaire de recherche du Canada sur la dynamique comparée des imaginaires collectifs.

Mylène Bouchard est romancière et éditrice. Faire l'amour. Shakespeare, Tolstoï et Kundera est son premier essai littéraire. 

Vincent Bouchard est professeur à l'Université de l'Indiana (Department of French and Italian). 

François-Emmanuël Boucher est professeur titulaire et directeur du Département d'études françaises au Collège militaire royal du Canada. Il a, entre autres, publié La conjuration du Tertiaire. Une lecture de Philippe Muray (Presses de l'Université Laval, 2015), Les révélations humaines.

Pages